En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites

La chanson du mai


Autrefois, le 1er mai avait une allure de fête dans les campagnes bourbonnaises. La nuit du 30 avril était l’occasion de se réunir et de courir de villages en villages pour chanter le mai, accompagné d’une vielle et d’un accordéon.

Pour remercier les chanteurs on leur offrait à boire et on leur remettait des œufs et du lard dont ils faisaient bombance un peu plus tard.

Aujourd’hui, le mai est tombé en désuétude, mais il se pratique encore un peu en montagne.

Un groupe (généralement des musiciens ou danseurs folkloriques) se réunit sous les fenêtres de n’importe qui, assez tard afin de sortir les dormeurs du lit, (c’est plus drôle), et fait un raffut du diable en chantant le mai. Certains hôtes ouvrent leur porte en appréciant, leur offrent à boire et une omelette à leur table.

Il arrive même que ces derniers rejoignent le groupe pour poursuivre ces activités en gaieté et tous finissent au petit matin dans un bien piètre état.

pdfTélécharger les paroles.