En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites

Saint-Nicolas-des-Biefs


La commune de Saint-Nicolas-des-Biefs s’est appelée Saint-Nicolas-des-Trois-Fontaines, Saint-Nicolas-de-l’Arbre, Saint-Nicolas-de-Bare. Elle est la commune la plus élevée de la Montagne Bourbonnaise, à 800 m d’altitude au centre bourg et 1080 m au Puy Dadieu.

Les habitants ne furent guère nombreux en ces lieux avant la fin du Moyen Âge en raison de la pauvreté des terres. Terres qui devaient appartenir au seigneur Dalmas de Châtel-Montagne qui en fit don au prieuré de Marcigny, dans le Brionnais.

Dans les années 1660, des verriers originaires de Lorraine et de Franche-Comté, chassés par les invasions venues de Saxe, attirés par l’abondance du bois et des fougères nécessaires à l’alimentation de leurs fours, se réfugièrent dans la région et installèrent leurs manufactures près du plateau de "La Verrerie".

Les derniers verriers cessèrent leur activité au moment de la Révolution. Le bourg se déplaça alors pour occuper son site actuel.

En 1849, la commune fut démantelée pour former celle de La Chabanne.

Des communautés familiales ont vécu là jusqu’au XIXe siècle, vivant essentiellement du travail du bois ; en 1851, on dénombrait 96 bûcherons et charbonniers et près de 200 sabotiers.

Les 4 foires annuelles étaient très importantes en raison de la situation limitrophe de la commune avec le département de la Loire.

eglise st nico.okInformations sur la commune :

Canton :
Le Mayet-de-Montagne

Superficie :
2 889 hectares

Population :
160 habitants les "Saint-Nicolavois"

Horaires d'ouverture de la mairie : 

Mardi, jeudi et vendredi de 13h30 à 16h30
Samedi de 9h à 12h